Demokratie wagen! Oser la démocratie!

Participation politique en Allemagne au XXe siècle | Cycle de tables rondes de l’Institut historique allemand et de la Maison Heinrich Heine

Inscription sur le fronton du Reichstag.

Depuis l’an 2000, les visiteurs du Reichstag à Berlin peuvent voir dans l’une des cours intérieures une œuvre de l’artiste Hans Haacke dédiée à la population de l’Allemagne : « Der Bevölkerung ». La formule répond à la dédicace au peuple allemand, DEM DEUTSCHEN VOLKE, figurant sur le fronton du Reichstag. Symbolisant la souveraineté du peuple, cette inscription fut initialement rejetée par Guillaume II et ne fut installée qu’en 1916. L’œuvre de Haacke a suscité un débat houleux dans l’opinion publique allemande : qu’est-ce que la nation allemande ? À qui s’adressent les décisions politiques prises au Reichstag ?

La relation entre dirigeants et gouvernés a profondément changé au cours du XXe siècle, tout comme la conception de la démocratie et l’idée même du politique. La pratique démocratique, d’ailleurs, ne s’est jamais contentée des moyens politiques prévus par les autorités et les Constitutions. La participation se fait aussi à travers les mouvements sociaux, la société civile, ou la critique du système parlementaire.

Le cycle de tables rondes « Oser la démocratie » analysera l’évolution des formes de participation démocratique pendant le XXe siècle ainsi que les pratiques politiques, les attentes et les déceptions du « Volk » et de la « Bevölkerung » allemands.

Sous le haut patronage de S.E. l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en France

Alle Veranstaltungen der Reihe « Demokratie wagen! » finden mit Simultanübersetzung Deutsch-Französisch auf der Plattform Zoom statt. Für die Podiumsdiskussion am 30. März 2021 (im Deutschen Historischen Institut) und die Abschlussveranstaltung im Frühsommer (in der Maison Heinrich Heine) planen wir ein Präsenzformat mit Übertragung auf Zoom. Um an diesen « hybriden », Veranstaltungen vor Ort teilzunehmen wird eine Reservierung nötig sein.

Les manifestations du cycle « Oser la démocratie ! » en 2021 auront lieu en ligne sur la plateforme Zoom. Pour la table ronde du 30 mars 2021 (à l‘Institut historique allemand) et la table ronde de clôture en été (à la Maison Heinrich Heine), nous prévoyons un format en présentiel avec une diffusion via Zoom. Pour assister à ces évènements « hybrides », une réservation sera obligatoire.

Affiche du SPD, élections pour l’Assemblée nationale, 1919, Fritz Gottfried Kirchbach, photographie Friedrich-Ebert-Stiftung

EN LIGNE | AVEC TRADUCTION SIMULTANÉE | MARDI 2 FÉVRIER 2021, 18H30

La première république allemande : opportunités et échecs de la Constitution de Weimar (avec traduction simultanée)

La Constitution de Weimar de 1919 institue une démocratie parlementaire avec un président élu au suffrage universel direct, octroie le droit de vote aux Allemandes et prévoit la possibilité d’initiatives populaires. Quelles opportunités cette Constitution ouvre-t-elle pour la république, quels usages les Allemands font-ils de cette Constitution ? Porte-t-elle déjà les germes de son échec futur ?

Avec la participation de

  • Birte Förster (Universität Bielefeld), auteure de 1919. Ein Kontinent erfindet sich neu (Reclam Verlag 2018),
  • Nathalie Le Bouëdec (université de Bourgogne), spécialiste de la justice entre la république de Weimar et la RFA, auteure de Gustav Radbruch. Juriste de gauche sous la République de Weimar (Presses de l’Université Laval 2011),
  • et Alexander Thiele (Universität Göttingen), juriste et spécialiste de l’histoire constitutionnelle allemande, auteur de Der gefräßige Leviathan. Entstehung, Ausbreitung und Zukunft des modernen Staates (Mohr Siebeck 2019).

Le débat sera animé par Axel Dröber (IHA Paris), historien de l’entre-deux-guerres français et allemand.

Informations et lien pour l’inscription Zoom : https://t1p.de/democratie1; l’événement sur le site web de l’IHA.

Volker Jennerhahn, manifestation en soutien du Neues Forum à Schwerin, 23 octobre 1989, Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0

EN LIGNE OU EN PRÉSENTIEL AVEC DIFFUSION VIA ZOOM | AVEC TRADUCTION SIMULTANÉE | MARDI 30 MARS 2021, 18H30 | INSTITUT HISTORIQUE ALLEMAND (8 rue du Parc-royal, Paris 3e)

Démocratie et participation après la chute du mur : expériences, espoirs et déceptions

La période entre le 9 novembre 1989 et le 3 octobre 1990 offre aux Allemandes et Allemands en RDA l’occasion de pratiquer de nouvelles formes de participation dans un système politique en recomposition. Les Runde Tische et les mouvements sociaux témoignent du vide institutionnel qui existait alors. Qu’en est-il des expériences, des attentes et des déceptions des futurs citoyens et citoyennes des cinq nouveaux Länder ?

Avec la participation de trois spécialistes des mouvements sociaux, de la contre-culture et de l’histoire du parlementarisme en RDA :

  • Anne Marie Pailhès, directrice du Cereg à l’Université Paris Nanterre et auteure de Communautés rurales en Allemagne de l’Est (PSN, 2019),
  • Christian Halbrock, co-fondateur de la Umweltbibliothek en 1986 et historien de la RDA, auteur de Freiheit heißt, die Angst verlieren (V&R, 2014),
  • et Bettina Tüffers, membre de la Commission d’Histoire du parlementarisme et des partis politiques, auteure d’un livre sur la 10e Volkskammer, dernier parlement de la RDA (Droste, 2016).

Le débat sera animé par Jürgen Finger, chercheur à l’IHA et spécialiste de l’histoire sociale, économique et politique du XXe siècle en France et en Allemagne.

Informations et lien pour l’inscription Zoom : https://t1p.de/democratie2

Pour la table ronde du 30 mars 2021 nous prévoyons un format en présentiel avec une diffusion via Zoom. Pour assister à cet évènement sur place, une réservation est obligatoire (event@dhi-paris.fr). En cas de modifications à cause de la situation sanitaire, vous trouverez toutes les informations en temps utile sur les sites web des partenaires.

Devant le mur de Berlin, Potsdamer Platz, côté Berlin-Ouest, 11 novembre 1989, photographie Merit Schambach, CC BY-SA 3.0 DE www.wir-waren-so-frei.de

EN LIGNE OU EN PRÉSENTIEL AVEC DIFFUSION VIA ZOOM | AVEC TRADUCTION SIMULTANÉE | MAI/JUIN 2021 (date à préciser) | MAISON HEINRICH HEINE (Cité internationale universitaire de Paris, 27 C boulevard Jourdan, 75014 Paris)

La transition vers la démocratie dans l’Allemagne réunifiée, un succès ? (avec traduction simultanée)

Avec la réunification allemande, les nouveaux Länder adoptent l’ordre constitutionnel ouest-allemand. Le gouvernement de Helmut Kohl initie des réformes économiques majeures. L’objectif : adapter rapidement les structures socioéconomiques à l’économie sociale de marché. Toutefois, la désindustrialisation et la montée du chômage laissent une grande partie de la population de l’ex-RDA dans le désarroi. Qu’est-il advenu de ces « perdants » de la transformation ? Quelle place et quelles possibilités de participation ont-ils pu trouver dans la démocratie allemande ?

Avec la participation d’Ilko-Sascha Kowalczuk (solicité) et deux autres discutants.

Table ronde animée par : Christiane Deussen (MHH).

Les informations sur l’inscription Zoom et la réservation de places seront communiqués à court délai sur le site web de la MHH.


Jürgen Finger

Postdoc Researcher at the German Historical Institute Paris. Project: "Markets and morals. The Moral Economy of French Capitalism 1880-1914/18". Authour of "Eigensinn im Einheitsstaat" (2016), "Dr. Oetker und der Nationalsozialismus" (2013) and "Vom Recht zur Geschichte" (2009).

Das könnte dich auch interessieren …

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search